musique classique

Golden Bounty

Haga Ratovo

Lundi 19 juin 2017, à 19h30

Auditorium - Cité internationale des arts

« Comment œuvrer à la refonte du concert classique ainsi qu’à sa diffusion tout en réveillant ses désirs ensommeillés ? » De cette réflexion, Haga Ratovo a fait naître « Golden Bounty », un objet-concert sur le thème de l’identité ayant pour point de départ la figure d’un poète malagasy emblématique : Jean-Joseph Rabearivelo.

 

« Golden Bounty », c’est le poète qui se perd, qui hésite entre la langue française du colon et la langue maternelle de la grande île ; c’est le malagasy qui parfois s’oublie et se rêve blanc comme Baudelaire ou Valéry, c’est celui qui ne veut plus se déchirer et qui veut découvrir la langue dorée de la réconciliation. Autour de cette figure, Haga Ratovo dessine son histoire, son rapport au son et à la musique et les multiples visages qui l’habitent.

 

D’origine franco-malagasy, Haga Ratovo est en résidence à la Cité internationale des arts dans le cadre du programme du Conservatoire Nationale Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Programme:

- Intro: « JJR (GLDN BNTY) » Moogli / Karlheinz Stockhausen, Klavierstück n°9, 1961

Chap 1 : « Ny ala sy ny mpanjakavavy » (la forêt et la reine) / Improvisation avec Jérémie Cresta

- Chap 2 : « Géniteurs » / Jean-Sébastien Bach, Toccata en mi mineur BWV 914

- Chap 3 : « Ter Ter » / Claude Debussy, Préludes 1er cahier, Voiles, Ce qu’a vu le vent d’Ouest, Des pas sur la neige, 1910

 


---------------------------------------

How to work on the revision of the classical concert as well as its diffusion – From this reflection, Haga Ratovo gave birth to “Golden Bounty”, an object-concert about identity, starting from the figure of an emblematic Malagasy poet: Jean-Joseph Rabearivelo.